Pouet
Nouvelles du Saguenay-Lac-Saint-Jean
PUBLIER - DIFFUSER - PROPAGER LA NOUVELLE
[ Ndq - Saguenay-Lac-Saint-Jean ]
 
  • Pages Web  
  • Créez votre compte et Publiez
  • Connexion : Salle de rédaction
  • Je vis près d'un cimetière - Partie 1

    Article

     Il me fait plaisir de vous présenter cette histoire que j'ai écrite l'an passée. Je la publierai sur plusieurs jours et, pour Halloween, je vous présente aujourd'hui la première partie! La jeune héroïne de l'histoire, Corinne,  a un don extraordinaire: celui de parler avec les morts du cimetière qui est près de chez-elle. Mais depuis peu, un danger la guette et elle décide d'enquêter sur cette âme sombre qui la suit partout. Je vous laisse faire la rencontre de cette gamine qui n'a pas froid aux yeux!

    J'ai huit ans, je m'appelle Corinne et je vis près d'un cimetière.

    Mon papa est le gardien du cimetière de Jonquière. Il s'occupe de protéger les morts des vivants. Eh oui... parce que parfois, le soir, il arrive que des adolescents coupent la chaîne de la grille pour y entrer et ils déranger les morts. Ils ont gravé Resident Evil sur la porte du caveau, ils peinturent des mots sur les pierres tombales et fêtent toute la nuit. Je ne les aime pas. Ils ne sont pas gentils. Mon papa doit faire le ménage le matin, mais ce que j'aime le moins, c'est qu'ils dérangent mes amis. Quand ils font ça, je n'arrive plus à les voir. Ils disparaissent dans la nuit et ils restent endormis.

    Ce qu'il y a de bien avec les morts, c'est qu'ils ont une profonde écoute. À minuit sonnant, le brouillard vient les border et la lune veille sur leur éternel sommeil. Le jour, les plantes poussent toutes seules et ouvrent leurs pétales de plastiques aux couleurs criardes comme pour dire que la vie est là, même si elle est artificielle.

    Les défunts se souviennent tous d'une seule chose. Leur nom est gravé dans la pierre ainsi que le jour où ils sont venus au monde et celui où ils l'ont quitté. Ça ne change pas grand-chose de se rappeler de son nom quand on le change dans une autre vie.

    Je vis près d'un cimetière où les oiseaux noirs endeuillés s'alignent sur les fils électriques. Ils sympathisent avec les écureuils qui jettent les pommes de pin du haut de l'arbre sur la pelouse bien grasse que mon papa tondra. Je suis chanceuse que ma maison soit celle qui est la plus près du cimetière. Le soir,  j'y apporte ma petite table et mes chaises roses, ma théière et mes biscuits. Ce ne sont pas des poupées ou des oursons qui y sont invités. Non… Je prends le thé avec mes amis décédés avant que le brouillard ne vienne les border.


    Mais il y a de cela quelques soirs, j'ai fait la rencontre d'un nouvel ami. Il ne veut jamais se joindre à nous. On a tous besoin d'amis, mais lui, il faut croire que non. Il est nouveau et les autres ne semblent pas vouloir de lui. Je leur ai expliqué qu'il se pouvait qu'il soit timide et c'est peut-être pourquoi il tarde à s'approcher de nous. Son âme ne luit pas comme celle des autres durant la nuit sans lune. C'est celle du monsieur qui a été tué dans un accident d'automobile. Il y a deux semaines de ça, papa discutait avec monsieur le curé d’un grave accident qui était survenu sur la rue Saint-Jean-Baptiste, non loin de la maison des Boudreau . Il y a eu un carambolage et le conducteur blessé est sorti de la voiture et a fait feu sur des policiers. C'était un évadé de prison qui avait réussi à fuir dans une voiture volée. Ils ont dit que c'était très grave, car un policier avait été tué.

    Je n'ai pas encore vu le policier à ma table. J'imagine qu'il ne m'a pas encore trouvée. La nuit est glaciale ce soir. J'espère que mes amis ne m'en voudront pas trop si ce soir, nous ne prenons pas le thé. Je vais rester bien au chaud dans ma chambre. En plus, je n'aime pas comment le nouveau me regarde. Il m'est arrivé, à cause de lui, de dormir les rideaux fermés, la lumière allumée. Je n'ai jamais eu peur des morts avant que lui n'arrive. Il me donne la chair de poule. Les morts sont comme nous tous, mais en moins vivants!

    Il y en a de tous les genres

    Il y a ceux qui ne savent pas qu'ils sont morts. Ceux-là font pitié à voir. Ils errent longtemps en croyant se rappeler quelque chose et lorsqu'ils y sont presque... ils oublient tout à nouveau. Ils sont inoffensifs, mais je fais quand même attention à leurs réactions. Ils sont imprévisibles.
    Il y a ceux qui ont choisi de mourir. Ceux-là sont souvent très déçus. La lumière qu'ils croyaient retrouver une fois passé le pas de la grande porte n'apparaît toujours pas. Leur esprit ne la percevra jamais, parce que s'ils n'avaient pas les yeux pour la voir dans la vie, ils ne la verront pas plus dans le trépas, c’est madame Blackburn qui me l’a dit. Elle était une voyante, avant de mourir. Mais… elle n’a pas vu sa mort venir. Bientôt, j’expliquerai comment elle est décédée.


    Il y a ceux qui ont fait un acte héroïque, mais ceux-là, je ne les vois pas longtemps. Ils ne s'assoient que très rarement à ma table. La lumière les attire à elle comme des papillons et ils s'envolent. Ils ne reviendront pas dans mon cimetière.


    Et il y a ceux qui ont eu des vies ordinaires et merveilleuses. Mon papa, un jour, prendra le thé avec moi, ici même. C'est le meilleur papa du monde. On dirait qu'il y a un soleil dans ses yeux à chaque fois qu'il me sourit. Ces âmes-là, elles restent longtemps ou pas, ça dépend de ce qu'elles choisissent. J'aime beaucoup leur compagnie.

    J'oubliais. Il y a ceux que je vois quelques fois, rôder dans les parages. Ceux-là, ils faisaient du mal en vie, et ils ne changent pas beaucoup de l'autre côté. C'est comme le monsieur voleur d'auto. Il arrive, par contre, qu'ils comprennent des choses une fois qu'ils sont morts et demain soir, je vais essayer de lui parler, mais j’ai peur des âmes noires.

    Pour l'instant, je dois dormir, car demain, j'ai école. J'avais un devoir à remettre à ma professeure. Elle a dit à mes parents qu'elle me trouvait étrange et qu'elle s'inquiétait pour moi. Elle ne me donne jamais d'autocollants alors à quoi bon faire les devoirs qu'elle me demande. De toute manière, ses autocollants avec des princesses et des fées stupides je n'en veux pas, c'est trop bébé! Moi je préfère prendre le thé avec mes amis décédés.

    À suivre, partie 2…
    Francesca Tremblay

    Photo 1 et 2: Francesca Tremblay |

          

         Carte de visite

    Francesca Tremblay

    Professionnelle

    QC - Saguenay-Lac-Saint-Jean

    Saguenay - Chicoutimi

     
     

    Auteure, présidente et conseillère en autoédition de livres. Nous vous aiderons à faire de votre rêve un livre dont vous serez fier.


    Page Web de Francesca Tremblay

    Copiez l'adresse en utilisant votre souris, cliquez et recopiez dans Google map.

    Commentaires éventuels - fil Rss :


    (Les commentaires ne sont pas (ou plus) souhaités pour cet article)
    © 
  •  Francesca Tremblay  Publications Saguenay
  • Soyez visibles   
    Devenez partenaire de votre journal, publiez!
    Info, cliquez -›  
    Message à nos partenaires
    Aucun article populaire n'a été trouvé.
    Aucun journaliste populaire n'a été trouvé.
    Lettre d'information  
    Des concours seront bientôt organisés dans notre journal, c'est à surveiller!

    Abonnez-vous à la Lettre d'information de l'éditeur/éditrice de votre quartier (ou de La rédaction, s'il n'y en a pas encore)

    Passez par là : Pages Web de nos Auteurs / Journalistes

    La rédaction
    Inscription
    Moi journaliste?  
    Pourquoi pas (cliquez)

    Vous publiez vous-même grâce à une interface facile, et vous disposez de nombreuses ressources.

    Vous préparez votre Article et prenez vos photos

    Vous collez votre texte et le fignolez

    Vous insérez vos photos et les placez

    Vous cliquez sur le nom de votre quartier

    Et voilà! Après deux ou trois articles vous serez un(e) expert(e).

    Ensuite vous connaîtrez le bonheur incommensurable d'être lu(e)!

    Créez votre compte ici

    c'est facile
  • (Nos Partenaires de la Région)
  • Publiez votre Carnet communautaire
  • Mettez votre commerce en ligne et vendez plus!

    —›

    Steeve Desgagné et le Graceband ont fait le bonheur de milliers de gens

    —›

    Les Fêtes du 175ème, quelles fêtes? Où ça?

    —›

    On colle des timbres tout l'été à L'Anse St-Jean

    —›

    Concours: Le secret du livre enchanté

    —›

    Lucie Roberge, une femme d'action

    —›

    Oxygène ta matière grise

    —›

    Citoyens de Saguenay, surveillez vos poubelles

    —›

    Francy NTetu, le gentleman boxeur

    —›

    Défi cheerleading chez Transforme-Action

    —›

    Pat le roi des ondes du Lac-St-Jean

    —›

    Steeve Desgagné et Graceband à La Baie

    Tout un spectacle ce soir au Palais Municipal de La Baie pour amasser des fonds pour Leucan. 

    Steeve Desgagné et son Graceband ont soulevé la foule à reprises en interprétant tous les grands succès du King Elvis Presley.

    —›
    Untitled Document
    (X) | Créez votre compte (pour publier vos Nouvelles du quartier, Communiqués de presse, Carnet communautaire, etc.) - Cliquez sur : PUBLIEZ VOS NOUVELLES
    Inscription
    (X) | Veuillez garder votre curseur dans cet espace OU | Formulaire seul -› (cliquez)
    Chers lecteurs, participez aux Tirages-cadeaux, etc. :  Gens d'affaires, professionnels, élus, etc. :
    Cécile Pellerin
         Veuillez entrer vos renseignements personnels
        * Courriel:
        * Salutations:

        * Prénom:
        * Nom:
         Tél:
       
         Vous représentez une organisation?
         Votre titre:
         Organisation:  
         (Si votre organisation a un but commercial, cochez)
         Site Web:
         Ndq_Editeur:
         Ndq_Id:
         Ndq_Role:
         Ndq_Url:
         Ndq_Ucompagnie:
     
     
     


    Cliquez pour voir notre offre de Partenariat

     Veuillez cocher pour en discuter avec un responsable du journal et soumettre le formulaire de gauche.

    Une fois votre présence établie dans le journal, nous présenterons vos offres dans les pages du journal et les enverrons à nos lecteurs.

    Valable pour toutes les offres dans la région   Contact : 418.800.7375 - Info : info@fcwmedia.com  
    Vous recevrez les offres de nos partenaires "Coupons-rabais" et participerez aux Tirages Cadeaux (vous pourrez vous désincrire en tout temps).
    Untitled Document

    (X) | C'est ici que nous annoncerons nos bonnes nouvelles, spéciaux, etc. :  (Liens à venir)

    Pour l'instant, vous seriez aimable de participer à notre Sondage lectorat - cliquez.
    (Nous voulons savoir (en toute anonymité) quel est le profil de nos lecteurs)

    Nos Partenaires "Régionaux"
    • Cliquez sur le logo pour visiter : www.VotreSiteWeb.com  Votre slogan ici


    Nos Partenaires "Provinciaux"
    • Cliquez sur le logo pour visiter : www.VotreSiteWeb.com  Votre slogan ici
    • www.NouvellesDuQuartier.com Votre journal citoyen


    Untitled Document

    www.FCWmedia.com NouvellesDuQuartier.com - [Accueil]

    Communautés d'intérêt

    (Nos journaux sont en développement - ceux marqués d'une astérisque ont déjà publié. Nous pouvons ouvrir des journaux partout.)


    Renseignements

    Voir notre plan de visibilité :

    Nous créons des plates-formes media sectorielles clé en main et hébergées - sous contrat de partenariat.

    Nous contacter : info@fcwmedia.com

    Journaux citoyens mis à votre disposition pour que vous publiiez vous-même des nouvelles d'intérêt pour votre communauté (géographique ou d'intérêt).

    Vous pouvez publier :

    • Des nouvelles
    • Des articles d'opinion
    • Des carricatures
    • Des annonces communautaires
    • Des invitations culturelles
    • etc.

    En ouvrant un compte, vous disposez :

    • De votre propre page Web
    • De tous les outils dont vous avez besoin pour préparer et diffuser vos publications